Recherche
Generic filters
Filter by Custom Post Type
Localisations
Série d'articles
Années
Sitôt passées les Portillas del Boquejon, doublées d'une barrière canadienne au sol pour empêcher le bétail de s'échapper, c'est une explosion de biodiversité !

Pics d’Europe – Deuxième album

  1. Pics d’Europe – Premier album
  2. Pics d’Europe – Deuxième album
4 min - temps de lecture moyen
Print Friendly, PDF & Email
10 au 15 août 2016
Cathy & Jean-Louis

 

aDSC02776
œillet superbe (Dianthus superbus)
A mi-parcours de la descente de Fuente Dé, sitôt passées les “Portillas del Boquejon”, doublées d’une barrière canadienne au sol pour empêcher le bétail de s’échapper des pâturages d’altitude, c’est une explosion de biodiversité !

aDSC02777
Bruyère vagabonde (Erica vagans)

aDSC02782
Azuré sur une knautie des champs (ou des bois)
Nous marchons dans un “bain d’odeurs” capiteuses, un fond sonore de bourdonnement permanent d’insectes, les yeux sans cesse attirés par un nouveau papillonnement multicolore, une chaleur moite due au foisonnement de la végétation qui transpire comme nous sous le soleil estival.

aDSC02795
Sylvaine (Ochlodes sylvanus ou venatus) butinant une centaurée

aDSC02796
Un des pics d’Europe

aDSC02813 e1659256469794
Écaille chinée, la Callimorphe (Euplagia quadripunctaria)

aDSC02798
Centaurée jacée butinée par un papillon
aDSC02808 rotated e1659256641729
Lézard des murailles (Podarcis muralis)

aDSC02805
Bourdon des prés
En cours de descente, j’entends soudain des cris. Je pense d’abord à un enfant en colère, puis à un chat – mais nous sommes loin de tout village – et, enfin, à un lynx, étant donné la puissance et l’agressivité des miaulements d’une sonorité plutôt grave. Après enquête, le lynx étant le grand absent des Pics d’Europe, j’opterai pour l’hypothèse du chat sauvage…

aDSC02830
Criquet
aDSC02828
Bourdon
aDSC02841 Chênes, hêtres et châtaigniers ont parfois un tronc d’un diamètre impressionnant. Dans le village d’Espinama, juste en aval de Fuente Dé, un noyer vénérable, au houppier majestueux, semble plus que centenaire.

Une maison de maître au balcon original en fer forgé savamment travaillé se distingue du bâti général de fermes modestes plutôt délabrées, faites de brique et de broc, encore en activité.

aDSC02853
Noyer
aDSC02848 Des cabanes sur pilotis servaient autrefois à entreposer les divers produits agricoles, céréales, fruits, jambons, saucissons… La pierre plate à l’extrémité supérieure de chaque pilier était sensée empêcher les rongeurs d’escalader, de même que l’escalier de pierre latéral, interrompu au-dessous du niveau du plancher. Ces greniers extérieurs sont beaucoup plus volumineux que les greniers galiciens. aDSC02870

aDSC02875
Hirondelle rustique
Nouveau circuit à partir de San Pedro de Bedoya, passant par le village de Salarzon (Liébana). aDSC02956
aDSC03027 rotated e1659257295450
Chapelet d’hirondelles rustiques

aDSC02982
Une plaque FEDER (Fond Européen de Développement Régional) est reconvertie en portail d’accès à une prairie (humour !).
Au village de Salarzon, restauration d’un système de blocage du bétail (pour ferrer ou soigner) financée par le gouvernement de Cantabrie, réseau des parcs nationaux.

aDSC02964
Bâti pour ferrer ou soigner le bétail

aDSC02988
Alambic

aDSC02937
Buse variable

aDSC02985
Tronc naturellement courbe qui soutient la poutre faîtière.

Alambic permettant de distiller de l’eau-de-vie à partir de marc de raisin ou de pomme et produisant “el orujo“, dans la région de Potes (Liébana) à l’est des pics d’Europe.

aDSC03052
Bergeronnette printanière
aDSC03051 aDSC03050
aDSC03086 Troisième balade dans le défilé du rio Cares (aller-retour sur une portion à partir de Cain). A l’entrée, petite retenue d’eau dont une partie se déverse dans un canal creusé dans la falaise.

 

Chemin spectaculaire creusé dans la falaise parallèlement au canal qui est la plupart du temps invisible. Il relie le village de Cain à Poncebos, distant de 11 km.

aDSC03095
aDSC03089 Le premier sentier du Cares a été creusé dans la roche entre 1915 et 1921, lors de la construction d’un large canal destiné à l’alimentation en eau de la centrale hydroélectrique de Camarmeña-Poncebos. C’était alors un sentier étroit destiné à l’entretien du canal. Puis le sentier a été élargi entre 1945 et 1950. aDSC03162
aDSC03125 L’orographie inaccessible du cañon a fortement compliqué le travail de construction, qui a nécessité l’usage de dynamite et de cordes auxquelles se suspendaient les ouvriers. Des 500 ouvriers qui ont participé aux travaux de construction du canal et du sentier, onze sont morts dans des accidents du travail, notamment des chutes dans le vide. aDSC03193

aDSC03220
Buse
4ème balade : Petit circuit à partir de Soto de Valdeon

aDSC03238
Criquet
aDSC03237 aDSC03254

aDSC03243
Vignes et vergers parfois entremêlés. Beaucoup de cerisiers sauvages encore couverts de fruits.
aDSC03258
Pics d’Europe

Précédent

Découvrir un autre récit

Festi’ Val d’Azun

Print Friendly, PDF & Email

7 min – temps de lecture moyen  A peine achevé l’afflux familial estival, Jean-Louis et moi avons pris la voiture pour nous rendre “au vert”

Conférence Changement climatique

Print Friendly, PDF & Email

4 min – temps de lecture moyen Par l’intermédiaire du CPIE Pays basque, j’ai reçu l’invitation du Conseil départemental à assister à la conférence de

Europe

Rencontres pyrénéennes

Print Friendly, PDF & Email

2 min – temps de lecture moyenMeaca – Buztanzelay – Aintziaga, 5 juillet 2022: Grande libellule morte trouvée dans les fougères et une autre de

Vos commentaires

S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Que pensez-vous de ce récit ? Donnez votre avisx