Recherche
Generic filters
Filter by Custom Post Type
Localisations
Série d'articles
Années

Conférence Changement climatique

4 min - temps de lecture moyen
Print Friendly, PDF & Email

20220711 175529

Par l’intermédiaire du CPIE Pays basque, j’ai reçu l’invitation du Conseil départemental à assister à la conférence de Christophe CASSOU, Directeur de recherche au CNRS de Toulouse au laboratoire Climat, environnement, couplages et incertitudes. En tant que l’un des rédacteurs du sixième rapport du GIEC, il est venu de Capbreton où il réside pour présenter succinctement (en une heure et demie) les conclusions des scientifiques au sujet du changement climatique.

20220711 180546

Il avait préparé un diaporama comportant beaucoup de diapositives, trop pour tenir dans le temps imparti. Il ne nous en a donc montré qu’une sélection. A part quelques unes où il est passé trop vite, j’ai photographié la majeure partie de sa présentation que je reproduis ici. L’assemblée comportait des élus, des membres de diverses administrations, ainsi qu’un bon nombre de représentants d’associations prévenues par divers relais. La salle était donc bien remplie (140 personnes selon un article publié après l’événement).

20220711 180653

En premier lieu, il a insisté sur la réalité du phénomène du changement climatique, et il a expliqué sur quoi se fondait le rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), nommé en anglais IPCC, pour Intergovernmental Panel on Climate Change.

20220711 180759

En ce qui le concerne, il a contribué à la rédaction du premier volume en raison de ses compétences. Il appartenait au Groupe 1, travaillant sur les bases physiques du climat. Mais bien entendu, étant donné l’auditoire, il a bien sûr évoqué la teneur du second volume rédigé par le Groupe 2, Impacts, adaptation et vulnérabilités, de même que – très brièvement – celle du troisième volume du Groupe 3, les solutions.

20220711 181554

Il a détaillé le “processus de distillation” de façon à montrer le sérieux du travail des scientifiques qui compulsent, pour la rédaction de la partie du rapport dont ils ont la charge, quantités de publications dont ils doivent faire l’examen et la synthèse. Cette synthèse est ensuite relue et corrigée par d’autres scientifiques, de façon à éliminer toute source d’erreur et à parvenir à un résumé sur lequel tous s’accordent à l’unanimité. Chaque terme est soigneusement choisi et pesé, tout mot est important ainsi que chaque phrase.

20220711 181819

Il confirme ce qui est déjà depuis longtemps établi, dans l’espoir que les élus et décideurs qui sont dans la salle prennent bien conscience de la réalité du phénomène et se pénètrent de l’urgence d’agir.

20220711 181919

20220711 182112

20220711 182217

20220711 182410

20220711 182634

20220711 182758

Il nous montre une vidéo de la Nasa sur l’accumulation du dioxyde de carbone CO2 dans l’atmosphère terrestre. L’atmosphère rougit avec l’augmentation du CO2. Grâce à la photosynthèse au cours de laquelle plantes, algues et plancton captent du gaz carbonique et rejettent de l’oxygène, la teneur en CO2 s’atténue en été dans l’atmosphère, et augmente de nouveau à la saison froide. On voit bien que l’hémisphère nord émet bien plus de CO2 que l’hémisphère sud. Le gaz carbonique est aussi absorbé par les océans dont l’eau, par conséquent s’acidifie.

20220711 182907

Les mesures sont faciles à énoncer : supprimer le recours aux énergies fossiles et augmenter la surface forestière mondiale. Mais le GIEC n’a aucun pouvoir de décision, ce sont les élus et décideurs qui devront mettre en œuvre les mesures nécessaires.

20220711 183534

Pour établir leurs prévisions, les scientifiques élaborent des scénarios, du plus pessimiste au plus optimiste, et ils analysent les conséquences des mesures qui sont prises (ou pas).

20220711 183743

20220711 183848

20220711 184006

20220711 184211

Il explique que la difficulté est bien d’ordre politique. De nombreux projets d’envergure demandent des années d’élaboration, et il va falloir prendre la décision de renoncer à les réaliser, car ils contribuent à accroître le réchauffement climatique.

20220711 184234

Intégralement responsables du passé

Intégralement responsables du futur

20220711 184350

20220711 184529

20220711 184602

20220711 184736

20220711 184815

Il explique que, quel que soit le coût actuel de mise en œuvre des mesures pour cesser toute émission de CO2 et augmenter son absorption, ce coût sera bien inférieur à celui qu’il faudrait envisager si nous tardions trop, car le climat continue de se dégrader et le gaz carbonique de s’accumuler.

20220711 184822

20220711 185013

20220711 185334

20220711 185458

20220711 185800

20220711 185843

20220711 185937

20220711 190150

20220711 190526

20220711 190742

20220711 190920

20220711 191155

20220711 191525

En réponse à une des questions posées après sa conférence, il précise qu’un arrêt ou fort ralentissement du Gulf Stream et de sa dérive nord-atlantique n’entraînerait sans doute pas un refroidissement en Europe ni une plongée dans un petit âge glaciaire, mais qu’il engendrerait plus probablement une grande sécheresse sur l’Europe.

Il soulève également le problème des réserves d’eau de surface (retenues collinaires, barrages, etc.) qui sont d’autant plus sujettes à l’évaporation que la température augmente. Le réchauffement climatique entraîne l’accroissement du taux de vapeur d’eau dans l’atmosphère (qui contribue également à l’effet de serre).

Pour aller plus loin:

Communiqué de presse du GIEC

Synthèse du rapport du GIEC

Article sur le rapport du Groupe 3

Découvrir un autre récit

Festi’ Val d’Azun

Print Friendly, PDF & Email

7 min – temps de lecture moyen  A peine achevé l’afflux familial estival, Jean-Louis et moi avons pris la voiture pour nous rendre “au vert”

Europe

Rencontres pyrénéennes

Print Friendly, PDF & Email

2 min – temps de lecture moyenMeaca – Buztanzelay – Aintziaga, 5 juillet 2022: Grande libellule morte trouvée dans les fougères et une autre de

Europe

Polésine, de terre et d’eau (suite)

Print Friendly, PDF & Email

38 min – temps de lecture moyenQue préserver, la terre ou l’eau ? Des ressources insuffisantes ? La “Bassa padana”, ou basse plaine du Pô,

Vos commentaires

S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Que pensez-vous de ce récit ? Donnez votre avisx